Augmentation du prix de votre Mutuelle et Prévoyance Apprentis d’Auteuil 2021

votre mutuelle et votre prévoyance va augmenter au 1er janvier 2021 de 10% sur chaque contrat. Nos résultats sont désastreux et continuent de se dégrader sur la prévoyance depuis plusieurs années.

Notre accord d’entreprise permet de limiter son augmentation à 10% maximum par an sur une période de 3 ans, mais cela ne sera pas suffisant à l’avenir car notre organisme de mutuelle souhaite une révolution pour un retour à l’équilibre. Nous allons entrer prochainement dans une nouvelle négociation avec l’employeur sur notre contrat responsable. Nous pouvons craindre une dénonciation de notre accord par notre mutualiste ou même de notre employeur. Une réunion au sommet a eu lieu en décembre juste avant les vacances de noël. Nous irons prendre prochainement des informations complémentaires auprès de la direction générale sur le sujet.

Nous n’accepterons pas que les salariés malades soient encore plus impacter par de nouvelles règles. Nous devons réfléchir aux bonnes mesures à prendre.

Quel impact pour le salarié en 2021 ?

Frais de santé :

Prévoyance :

Augmentation aussi sur la sur-complémentaire : Adhésion facultative

Pour rappel,une hausse de cotisation de 10% avait été appliquée au 01/01/2019 et une nouvelle majoration de 10% avait été appliquée au 01/01/2020. Les frais de conseils de Gras Savoye avait baissé de 0,4%

Les résultats du Régime de Prévoyance restent très déficitaires et se dégradent à nouveau  fortement en 2019 et le seront également en 2020 avec les conséquences de la crise sanitaire et du confinement.

Il faut s’interroger sur les arrêts maladies et l’augmentation des inaptitudes.

Il faut travailler sur le retour à l’emploi des salariés mais plus encore sur le maintien à l’emploi des salariés pour éviter une inaptitude et donc un licenciement.

Il est nécessaire que nos directeurs soient accompagnés pour réfléchir et permettent le reclassement à l’interne des salariés. Une recherche sérieuse pour adapter le poste de travail ou de permettre une reconversion au sein de l’établissement. Cela permettra de réduire fortement l’impact sur la prévoyance mais aussi au salarié de se sentir reconnu pour ses compétences.