NAO 2022 Apprentis d’Auteuil

Compte rendu de la NAO 2022 en date du 29 Juin 2022

En préambule de l’ouverture de la NAO, la Direction Générale nous fait un état des lieux. Dans le budget initial construit en juillet 2021, la direction avait tablée sur une augmentation générale de 1% pour l’ensemble des personnels Apprentis Auteuil.

Depuis le contexte social avec la guerre en Ukraine et la forte inflation du pouvoir d’achat à contraint la direction réajustée mais également à la vue d’un résultat exceptionnel d’un excédent de 24 Million (mais 12 millions de l’année précédente dû à la période du covid sur des retard en legs) en injectant 8 Millions d’euros dans la NAO représentant une augmentation de 3% pour tous les salariés.

D’autre part la direction nous informe sur la Prime du Ségur :

Le gouvernement a annoncé une revalorisation de certains métiers du social notamment pour la protection de l’enfance les fameux 183 euros pour les salariés travaillant en face à face avec les jeunes mais en exclu les métiers des services généraux et administratifs.

La direction nous informe que l’accord est en cours d’agrément au ministère du travail pour un déploiement vers l’autonome. La Fondation Apprentis d’Auteuil devra faire une avance sur trésorerie pour revaloriser les salariés de ce secteur (2500) à effet rétroactif au 1er Avril 2022. Il nous stipule également que les personnels de la protection de l’enfance ayant été présent sur la période du 1er avril et en partance de la fondation avant la mise en place de l’indemnité seront également revalorisés puisque le décret débute en avril 2022.

Petit Rappel :

Pour la Prime Ségur FO était en faveur d’une revalorisation de 183 euros pour Tous quel que soit le métier et à quant à elle bien envoyé son droit de d’opposition.

Cet accord signé par la CFDT a été agrée par arrêté du 17 juin et publié au Journal Officiel le 23 juin 2022. Cela a été rendu possible par le coût de théâtre de la CGT qui a « omis » d’envoyer son courrier d’opposition aux employeurs. La CGT a donc permis l’homologation de cet accord grâce à sa belle bourde à la suite de leur communiqué.

Les négociations sont compliquées avec les employeurs, mais sans pouvoir compter sur les autres organisations syndicales !

Leurs signatures aux accords et acte manqué peuvent priver des milliers de salariés d’avancées et de droits comme l’application des 183 euros à tous les salariés (exclus 240000 salariés).

La CFDT et la CGT se targue d’une victoire du dialogue social qui va nous rendre plus fort pour étendre ces augmentations et nous permettre de redoubler d’efforts pour une convention collective unique de haut niveau (suppression des autres conventions collectives). Elle a oublié d’annoncer aux salariés la remise en cause des droits conventionnelles (ancienneté, trimestriel, suppression des grilles à l’ancienneté remplacé par des échelles de rémunérations et organisation du temps de travail). FO défendra sa liberté de négocier et de pouvoir continuer à améliorer sa propre convention d’entreprise et ne pas dépendre de la Branche.

Pour en revenir à la NAO, Force Ouvrière Apprentis d’Auteuil ayant travaillé sur le sujet avec les camarades lors des journées de formation sur les propositions suivante de :

-De réévaluer cette proposition à 3.5% pour l’augmentation générale des salaires et l’augmentation des DJF à 1.4 points d’indice (rapprochement de la convention collective CC66).

-De favoriser toujours une revalorisation par niveau de rémunération malgré́ votre opposition au motif de créer des inégalités.

Revalorisation des salaires :

AG 2.6 % pour tous les salariés et une mesure de 25 pts d’indice pour les oubliés à moins de 2000 euros nets
AG 2.6% pour tous les salariés et une mesure de 19.1 pts d’indice pour les oubliés à plus de 2000 euros nets

AG à 2.6% pour tous les salariés et une mesure de 14.31 pts d’indice pour les oubliés à plus de 3000 euros nets

Nous avons interpelé la direction pour que les salariés de la Famille pédagogique (enseignants ayant un contrat Apprentis d’Auteuil) doivent bénéficier de la N.A.O et que leurs grilles de salaires doivent être réévaluées (exemple : les Formateurs). De plus, favoriser le planning de travail à 4 jours semaine dans le cadre des mesures écologiques.

Nos revendications n’ont pas été retenus par la direction à ce jour puisque nos revendications dépasses l’enveloppe budgétaire de 8 Millions.

Nous nous sommes quittés lors de la dernière négociation sur la proposition suivante et qui nous sommes juste et équitable d’une revalorisation de 120 euros environ brut par mois pour tous quelques soit le métier.

La direction réfléchit et reviens vers nous en date du 30 Juin pour une éventuelle signature de la part de FO sur cet accord.

En parallèle, les trottinettes électriques et les voitures hybride ou électrique rentre dans le cadre du pack mobilité de 250 euros en plus de vélo électrique.

L’équipe de Négociation

Daniel LAURENT Délégué syndical central FO