Les 183 euros nets pour tous et la Convention Collective Unique Étendue

Nous souhaitons vous apporter des éléments de réponse concernant vos interrogations sur la revalorisation des 183 euros à la Fondation Apprentis d’Auteuil.

Pour votre information, la Fondation n’est pas adhérente à NEXEM ni à la FEHAP. Nous ne sommes pas liés aux conventions collectives 66 et 51 car nous négocions notre propre convention d’entreprise avec les organisations syndicales représentatives (FO, CFDT et CFTC) et la Direction Générale.

Les deux textes, le premier entérinant une revalorisation salariale de 183 euros nets mensuels pour l’ensemble des « oubliés du Ségur » de la branche (sauf la petite enfance, 8000 ETP), et le deuxième imposant la négociation d’une convention collective unique étendue (CCUE) qui se substituerait à toutes les conventions collectives du secteur social et médico- social.

Depuis juillet 2020, FORCE OUVRIÈRE ACTION SOCIALE revendique les 183 euros pour tous sans contrepartie. FO se félicite que les derniers salariés, souvent les plus bas salaires et qui attendaient depuis si longtemps, bénéficient enfin des 183 euros pour tous. L’Union Nationale de la Santé Privée FO est signataire de l’accord.

NON, la Fédération de l’Action Sociale n’a pas signé l’accord car nous refusons la CLAUSE MIROIR de l’accord de méthode qui encadre la négociation de la CCUE pour obtenir les 183 euros. La signature de cet accord ne nous permet plus de nous opposer à la CCUE, nous imposant ainsi d’entrer en négociation tout en sachant que les employeurs veulent remettre en cause tous les droits acquis (suppression de l’ancienneté, rémunération au mérite…).

Pour les salariés de la Fondation relevant des 183 euros, la Fondation doit négocier avec le ministère pour obtenir cette revalorisation pour les oubliés, tels que les salariés administratifs et des services généraux.

Toutefois, les département de France demandent le gel de la mesure prévoyant la revalorisation des 183€ dans l’attente de l’engagement d’une compensation intégrale par l’état.

Vues : 30