Motion « actualités » du Conseil National du SNFOEP

Motion « actualités » du Conseil National des 5 et 6 juin 2024

Le Conseil National du SNFOEP s’inscrit totalement dans la résolution du CCN des 27 et 28 mars 2024 et
notamment : « Le CCN souligne qu’il nous revient de nous organiser et d’agir pour convaincre le plus
grand nombre de travailleurs de rejoindre les syndicats FO, accroître le nombre de nos implantations et de
nos adhérents, renforcer notre efficacité dans les élections des représentants du personnel pour gagner sur
nos revendications. »
Alors que le budget de l’armée a été augmenté de plusieurs milliards, tous les autres budgets de la Fonction
Publique ont été gelés.
Nous faisons nôtre cette position de la confédération : « Le CCN condamne toutes les guerres ainsi que
toutes les répressions contre les droits des travailleurs. […] Le CCN ne se tient pas du côté de ceux qui les
envoient à la guerre et qui remettent en cause leurs libertés, en particulier celle d’avoir des syndicats libres
et indépendants, ni de ceux qui alimentent la surenchère de livraison d’armes. C’est le sens de notre
participation aux convois humanitaires initiés par la CSI. Le CCN rappelle que la revendication « PAIN,
PAIX et LIBERTE » est plus que jamais d’actualité. […] Le CCN réaffirme sa solidarité à l’égard des
populations, des travailleurs et de leurs syndicats partout où des conflits existent et affirme son soutien à
l’égard de toutes et tous qui militent pour un retour à la paix. FO exige la libération des otages et des
prisonniers politiques partout dans le monde. »
Le Conseil National du SNFOEP rappelle aussi son attachement traditionnel aux principes d’indépendance
réciproque entre partis politiques et syndicats et rappelle aussi son attachement à la Charte d’Amiens. Dans
ce cadre, nous nous associons totalement à la position de notre confédération : « Nul ne peut se servir de son
titre de confédéré ou d’une fonction à la Confédération dans un acte politique ou électoral quelconque ».
Le Conseil National du SNFOEP s’engage pour la défense des intérêts matériels et moraux des salariés,
indépendamment de tout parti politique ou groupes religieux. Le Conseil National réaffirme que nous ne
défendons pas les instances de l’enseignement catholique, mais bien les personnels de droit privé qui y
travaillent ainsi que les agents publics, dont le seul employeur est l’État, qui sont affectés dans des
établissements sous-contrat d’association confessionnels.
Le Conseil National du SNFOEP revendique :

  • Le choix de l’économie sociale contre l’« économie de guerre ».
  • La réaffectation des budgets aux ministères amputés.
  • L’augmentation générale des salaires et le dégel du point d’indice de la Fonction Publique.
  • Le respect du droit de grève.
  • La défense de la Sécurité Sociale de 1945.
    Le Conseil National du SNFOEP s’oppose :
  • à toute remise en cause des droits aux allocations chômage,
  • à une fiche de paie « simplifiée »,
  • aux reculs sociaux.
    Adopté à l’unanimité
Vues : 5